les sandwiches japonais – onigirazu – avec Thermomix –

les sandwiches japonais – onigirazu – avec Thermomix –

Vous êtes fan de sushis ? Vous allez adorer les onigirazus !

De quoi s’agit-il exactement ?
C’est assez simple en fait : une feuille de nori + du riz + une garniture composée de ce que vous voulez.

Pour faire rapide et sans détour, c’est un peu comme si vous mangiez des makis mais sans chichis.
Grace à la feuille de nori qui enveloppe le riz et la garniture, tout tient parfaitement bien en main sans risque de chute.
A l’instar des classiques sandwiches, vous pouvez le garnir de ce qui vous chante selon votre humeur du jour.

D’ailleurs, en y regardant de plus prêt, sur le plan de l’équilibre nutritionnel, les onigirazus sont des modèles du genre (très peu de sucre et de graisse, des protéines et des légumes et juste ce qu’il faut de féculents). Du coup, accompagné d’un fruit il sera parfait pour un repas de midi sur le pouce.

La seule étape un peu délicate dans la réalisation de cet encas, c’est la cuisson du riz.
Elle est réellement importante si l’on veut déguster un délicieux onigirazu 😋 et non un “étouffe-chrétien” 😆
Et c’est ici, qu’encore une fois, Monsieur Thermomix va nous sauver la mise car lui, la cuisson du riz à sushi, lui, il maîtrise !

 

Pour la riz – convient pour 3 à 4 onigirazus :

300 g de riz  japonais spécial sushi – rayon “cuisine du monde” dans tous les supermarchés –
1100 g d’eau pour le TM5 ou 900 g pour le TM31 – eau à température ambiante – 
45 g de vinaigre de riz ou de vinaigre blanc
5 g de sel
7 g de sucre

 

Exemple de garniture :

des feuille de nori – rayon “cuisine du monde” dans tous les supermarchés – 


du saumon, fumé ou mariné
du jambon de la viande séchée
du poulet cuit
des oeufs de lump
du fromage en tranches
des oeufs au plat – bien cuits –
etc.

des carottes en tagliatelles – réalisées très rapidement avec un économe –
du chou rouge
des feuille d’épinards ou de salade
du chou kale
de l’avocat

des haricots verts cuits
des tranches de tomates – pensez à ôter les pépins –
des lamelles de poivron
etc.

du wasabi
de la mayonnaise – bon… pas trop, hein ? – 
de la pate de piment
de la sauce soja crémeuse

du fromage à tartiner aux herbes – boursin par ex –
des graines de sésame
etc.

 

Matériel :

1 plat à gratin – pour le refroidissement du riz –
du papier film ou film étirable 

 

 

 

La cuisson du riz :


Verser le riz dans le panier de cuisson
– celui qui se place dans le bol – et le rincer longuement sous l’eau courante l’eau doit couler parfaitement transparente – 

Verser 1100 g ou 900 g – selon si vous avez un tm5 ou un tm31 – d’eau à température ambiante dans le bol du Thermomix

Installer le panier avec riz dans le bol

Programmer la cuisson, 19 mn / température varoma / vitesse 1 / pas de gobelet sur le couvercle

Une fois la cuisson terminée positionner le gobelet sur le couvercle et laisser le riz étuver pendant 10 mn

Sortir le panier du bol à l’aide de la spatule, verser le riz dans un plat de type plat à gratin, répartir le riz sur toute la surface du plat de façon à accélérer le refroidissement

Vider l’eau de cuisson du bol et y mettre le vinaigre de riz + le sel + le sucre et chauffer le tout, 2 min / 50° / vitesse 3  –  le sucre et le sel doivent fondre dans le vinaigre – 

Versez ce mélange sur le riz et mélanger à l’aide d’une cuillère

Recouvrir le plat d’un linge humide – c’est très important pour qu’il ne se dessèche pas –

Laisser poser le riz à température ambiante jusqu’à complet refroidissement – Surtout pas au réfrigérateur – 

 

Le montage de l’onigirazu :

Disposer une feuille de papier film sur le plan de travail et la superposer d’une feuille de nori

Disposer la première couche de riz en formant un carré au centre de la feuille de nori

Puis, superposer tous les ingrédients de la garniture, les uns après les autres   
– ici j’ai d’abord mis des graines de sésame noir –  

Puis des lamelles de carotte 

Puis du jambon tartiné d’un peu de wasabi  

Puis des feuilles de pousses d’épinards 

Puis une tranche de fromage à raclette 😜 – pas très japonais tout ça ! –

Une fois toutes les différentes garnitures empilées, recouvrir l’ensemble d’une couche de riz – en vous aidant du dos d’une cuillère si besoin – 

Rabattre les 4 coins de la feuille de nori – comme une enveloppe – puis bien serrer l’ensemble avec le papier film afin de former une boule aplatie
Déposer dans le réfrigérateur jusqu’au moment de la dégustation 

Au moment de la dégustation, découper en deux l’onigirazu à l’aide d’un couteau bien tranchant 
Servir accompagné d’une soucoupe de sauce soja pour faire “trempette”

Dozo Omeshiagari Kudasai  (bon appétit !)

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*